insonnia
Insomnie

L’insomnie est un trouble plus fréquent que vous ne le pensez. Un récent sondage indique que près de 14% des gens se plaignent certains troubles du sommeil et insatisfaits de leur sommeil. Le pourcentage augmente ensuite avec l’âge, atteignant, après 60-65 ans, 33% et la femelle semble être le plus touché.

Insomnie

Le mot « insomnie » se réfère à l’expérience subjective de ne pas avoir reposé convenablement pendant le sommeil, en général parce que ce dernier est trop court ou parce que il est d’une mauvaise qualité.
Pour établir l’existence de dérangements du sommeil il faut bien sûr retenir la subjectivité : on peut en effet considérer comme insomniaque toute personnes qui ne dorment pas bien et font expérience d’une efficacité physique et mentale réduit pendant le jour, ceci indépendamment de la durée du sommeil.
L’insomnie n’est pas une maladie par elle-même mais elle peut se manifester dans plusieurs manières, différentes classes et causes d’insomnie.

Le rôle du sommeil

Le sommeil, de même que manger et respirer, est une fonction essentielle et il n’est pas un état passif. Pendant le sommeil notre cerveau ne repose point : il traite les stimulations et les expériences recueillis pendant la veille et s’organise en un vrai archive systématique de données et d’informations, en effaçant les données inutiles. Le sommeil prépare en effet l’activité cérébrale de la veille pour que l’individu puisse acquérir et exprimer ces connaissances vis-à-vis de la réalité. Le sommeil est donc un processus séquentiel qui continue la veille ; un processus indispensable pour que l’organisme puisse vivre et s’adapter à l’environnement.

Pendant le sommeil beaucoup de fonctionnalités métaboliques nocturnes sont activées : les reins et le fois abattent les toxines plus efficacement, le système immunitaire produits plus d’anticorps et l’hormone de la croissance est fabriqué en grande quantité. Le sommeil est aussi un des éléments fondamentaux pour combattre l’obésité.

Finalement, le sommeil est une phase du quotidien absolument nécessaire pour achever l’équilibre de l’organisme ; tout ce qui dérange le sommeil détruit cet équilibre et produit des malaises chez l’individu, avec des conséquences bien connues comme la somnolence, les problèmes de focalisation et d’attention e le nervosisme.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.